Formation handi-taekwondo

Article retranscrit depuis la revue Hwarangdo d'avril 2019



"Dans le cadre des formations DIF, la FFTDA a programmé plusieurs interventions de sensibilisation sur le handicap et notamment en Normandie et en Ile de France. Rencontre avec Samuel Dadié, intervenant handicap.


Comment avez-vous construit vos compétences dans le handicap via le taekwondo ?


Assistant éducateur d'une petite fille en situation de handicap, j'ai compris l'apport du Taekwondo dans son bien-être, sa confiance en elle, sa tonicité (elle a progressivement appris à marcher sans déambulateur, puis à courrir), sa maîtrise gestuelle pour la poursuite de ses études en classe spécialisée ULIS.

Cette expérience auprès des enfants souffrant de dysphsie m'a permis de rencontrer parents et enfants de l'Association "Avenir Dysphasie 44".

Ils


ont fréquenté mon club pendant trois ans, jusqu'à ce que les jeunes partent faire leurs études dans d'autres villes.

La relation particulière nouée avec cette petite fille m'a décidé à developper le handicap au sein de la Ligue des Pays de Loire en présidant la commission handicap.

Ma mission consistait à rencontrer des professionnels et des structures liées au handicao pour cerner les besoins, les bénéfices et les limites d'une pratique du taekwondo adaptée aux différents types de handicap. Suite à la remise de mon rapport au président de la Ligue des Pays de Loire, Karim Mahaoui, ce dernier m'a encouragé à demarrer un cycle de formation à destination des entraîneurs de la région.

"Apporter ma pierre à l'édifice en intervenant au sein de la formation DIF, auprès des futurs entraîneurs est un honneur." Samuel Dadié

Suite à la sollicitation fédérale, comment avez-vous conduit votre démarche pédagogique ?




L'engagement de la FFTDA dans cette politique est remarquable. Il est très important que la nouvelle génération d'entraîneurs puisse accueillir le public en situation de handicap au sein de leurs clubs.

Ma réflexion a été de favoriser la mixité, casser les appréhensions et les a priori en intégrant au [...}




L'Article original :


17 vues0 commentaire